Le principe de confidentialitéL’avocat est contraint au strict secret concernant toutes les informations qu’il est susceptible de connaître par le biais des relations avec son client. L’obligation de confidentialité s’applique tant aux données concernant son client qu’à toute information relative à un partenaire de son client, un débiteur ou encore toute autre personne impliquée dans un procès, un litige ou un accord dont il a connaissance dans le cadre de son activité. Le secret concerne les communications verbales ou écrites tant entre avocats, qu’entre l’avocat et le client et les informations dont il peut avoir connaissance au cours d’échanges avec l’adversaire. Les communications verbales ou par correspondance entre avocats sont, par nature, confidentielles, de telle sorte qu’aucune divulgation par le destinataire ne peut être effectuée et qu’aucune correspondance entre avocats ne peut être utilisée, y compris en justice.

Source : Les obligations de l’avocat | Le role de l’avocat | L’avocat | Documentissime